LES SUJETS

L'éducation à l'environnement, un pas vers l'avenir

L'éducation à l'environnement, un pas vers l'avenir


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Par Cristian Frers

L'éducation environnementale est un processus pédagogique qui cherche à éveiller chez la population une prise de conscience qui lui permet de s'identifier aux problèmes environnementaux. Il cherche à identifier les relations d'interaction et d'indépendance qui existent entre l'environnement et l'homme et favorise une relation harmonieuse entre le milieu naturel et les activités anthropiques à travers le développement durable, afin de garantir la durabilité et la qualité des générations actuelles et futures.


"Une personne intelligente résout les problèmes, une personne sage les évite" - Albert Einstein

Depuis l'Antiquité, la terre a représenté une source de vie pour l'homme, lui fournissant tout ce dont il a besoin pour survivre. De cette manière, l'homme a exploité, et continue de le faire, les ressources que la nature fournit, mais au cours des trois dernières décennies, l'exploitation aveugle et inconsciente des ressources naturelles renouvelables et non renouvelables est devenue évidente.

À l'heure actuelle, presque personne ne nie l'importance de la question environnementale et le fait que sa présence dans les discussions politiques et économiques du monde est de plus en plus forte. Aujourd'hui, les problèmes environnementaux touchent presque tous les secteurs de la vie d'un pays.

Au-delà de l'éducation traditionnelle, c'est-à-dire du simple fait de transmettre des connaissances, l'éducation à l'environnement est un processus pédagogique dynamique et participatif, qui cherche à éveiller chez la population une prise de conscience qui lui permette de s'identifier aux problèmes environnementaux tant au niveau général qu'au niveau niveau spécifique; cherche à identifier les relations d'interaction et d'indépendance qui existent entre l'environnement et l'homme, ainsi qu'à promouvoir une relation harmonieuse entre le milieu naturel et les activités anthropiques à travers le développement durable, le tout afin de garantir la durabilité et la qualité des générations futures.

Ce processus doit être basé sur «apprendre à apprendre», qui comprend des expériences où le jeu, l'action et le contact direct avec l'environnement sont les piliers fondamentaux. Il permet aux enfants d'entrer dans le processus de la bio-alphabétisation. Dès son plus jeune âge, l'enfant doit être inculqué aux premières idées sur la conservation de la flore, de la faune et d'autres éléments de l'environnement. L'enseignant doit effectuer son travail d'une manière qui forme chez les élèves le respect, l'amour et l'intérêt pour la conservation de tous les éléments qui composent l'environnement. À l'école et à la maison, cette conscience écologiste de l'homme de demain doit se forger.

L'enfant grandit et se développe sous l'influence d'un processus d'enseignement-éducation complexe, dans lequel l'école remplit un mandat social qui a pour objectif que le futur citoyen reçoive un enseignement et une éducation, et s'intègre dans la société dans laquelle il vit. façon, politiquement et idéologiquement formée en correspondance avec les principes de notre société. En ce sens, l'enfant doit être éduqué pour qu'il occupe pleinement sa place légitime dans la nature, en tant qu'élément constitutif de celle-ci. Il doit comprendre qu'il fait partie intégrante du système écologique et qu'en tant que tel, il a des devoirs à remplir.

En outre, une éducation et une formation devraient être proposées aux adolescents et aux adultes. Le programme doit comprendre des ateliers pour les enfants, des ateliers pour les enseignants, des cours de courte durée, des séminaires, des colloques et des conférences nationaux et internationaux.

Ce processus s'adresse à la communauté en général et se décrit comme une orientation des enjeux liés aux processus de développement qui tendent à court, moyen et long terme à mettre en place des outils qui préviennent la détérioration naturelle des ressources naturelles et intègrent les changements de prise de conscience sous forme de conduite, toujours vers l'environnement pour atteindre la durabilité.


L'éducation environnementale, plutôt que de se limiter à un aspect spécifique du processus éducatif, doit devenir une base privilégiée pour développer un nouveau style de vie. Il doit s'agir d'une pratique éducative ouverte à la vie sociale afin que les membres de la société participent, selon leurs possibilités, à la tâche complexe et solidaire d'améliorer les relations entre l'humanité et son environnement.

L'environnement est, à la fois, un espace où le social et le naturel convergent et donc un espace où les différentes disciplines de la connaissance coexistent pour comprendre les déterminations biunivoques entre le naturel et le social. Ce mécanisme pédagogique imprègne également l'interaction qui existe au sein des écosystèmes. Les processus et les facteurs physiques, chimiques, ainsi que biologiques, comment ils réagissent, se rapportent et interviennent les uns avec les autres dans l'environnement, est un autre des sujets que l'éducation à l'environnement diffuse, tout cela afin de comprendre notre environnement et de former un conservateur de la culture. où l'homme applique des techniques propres dans tous ses processus de production, apportant des solutions aux problèmes environnementaux et permettant ainsi un développement durable.

L'objectif de l'éducation environnementale est de faire en sorte que les individus et les communautés comprennent la complexité de l'environnement naturel et celle créée par l'homme, cette dernière résultant de l'interaction de facteurs biologiques, physico-chimiques, sociaux, économiques et culturels, afin que ils acquièrent des connaissances, des valeurs, des attitudes et des compétences; des pratiques qui leur permettent de participer de manière responsable et efficace à l'anticipation et à la résolution des problèmes environnementaux.

Un autre objectif est de montrer clairement l'interdépendance économique, politique et écologique du monde moderne, grâce à laquelle les décisions et les actions des différents pays peuvent avoir des répercussions internationales.

Dans cette perspective, l’éducation à l’environnement contribuera au développement du sens de la responsabilité et de la solidarité entre les pays et les régions, comme base d’un nouvel ordre international, pour garantir la conservation et l’amélioration de l’environnement.

On peut affirmer alors que l'éducation à l'environnement vise à réaliser ce changement d'approche, jouant un rôle essentiel dans la compréhension et l'analyse des problèmes socio-économiques, sensibilisant et favorisant le développement de comportements comportementaux positifs vis-à-vis de leur relation avec l'environnement, mettant la continuité permanente qui relie les actes du présent aux conséquences du futur.

L'éducation environnementale en Argentine n'en est qu'à ses débuts, malgré les efforts et les plans officiels qui sont mis en œuvre, tant au ministère de l'Éducation de la Nation que dans les organes équivalents des provinces, en raison: du manque de lien entre l'individu mesures qui sont mises en œuvre et le problème social, le caractère temporaire des actions proposées (elles ne conduisent pas à la formation d'habitudes), il n'est pas permis de développer la créativité des sujets, car il n'y a pas de continuité entre le contenu qui est transmises et les conceptions et représentations des sujets et enfin, le manque d'information sur les problèmes locaux en relation avec les problèmes nationaux. L'aide publique est rare ou pratiquement inexistante. Ceci est principalement dû à l'importance précaire qui est fréquemment accordée à l'éducation, tant de l'Etat que d'autres secteurs de la société, qui se traduit par une contraction du système éducatif public, comme un effet d'un budget bas et l'absence de débat sur la qualité et les avantages de l'éducation dispensée.

La plupart des problèmes de conservation restent les mêmes qu'à la fin des années 60 et au début des années 70: pollution, déforestation, disparition des espèces. Ces problèmes non seulement persistent mais se sont aggravés. Ce fait contraste avec l'inquiétude croissante du public, qui réclame une plus grande réglementation de la part des gouvernements, qui pousse à promulguer de nouvelles lois et qui a motivé la création d'organes spécifiques pour traiter ces questions. Si nombre de ces problèmes sont anciens, on peut en déduire que les succès de l’éducation environnementale traditionnelle doivent être très rares.

L'éducation avec une approche environnementale permettra d'ouvrir de nouvelles perspectives de travail dans des domaines tels que la protection du patrimoine, de créer une prise de conscience sociale sur les problèmes de détérioration de l'environnement, à la fois dans les biens culturels et naturels, ainsi que la génération de nouvelles connaissances, de nouvelles techniques et de nouvelles directions. en formation professionnelle.

La connaissance des problèmes environnementaux, peut, selon des principes orientés pour aider à comprendre un peu plus la complexité de la réalité que nous vivons. Cela ne signifie pas que les contenus conduisent à eux seuls à un changement d'attitude.

L'éducation environnementale doit aller au-delà de la simple transmission de concepts qui favorisent l'attitude passive de l'élève. Cela nécessite la capacité d'analyser et de proposer des solutions aux problèmes. Ceux-ci peuvent être atteints par la remise en question des idées, la formulation de nouvelles hypothèses, ainsi que l'intégration et la pratique des valeurs.

Cristian Frers - Technicien senior en gestion environnementale et technicien senior en communication sociale - Argentine


Vidéo: RÉSISTANCE AUX ANTIBIOTIQUES: LOMS nous interpelle tous! Dr Eyetemou, Pharmacien (Juin 2022).