LES SUJETS

La Méditerranée accumule 62 millions de gros fragments d'ordures

La Méditerranée accumule 62 millions de gros fragments d'ordures


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

L'étude d'Ecologistas en Acción sur les déchets marins, les plastiques et les microplastiques résume les connaissances fournies en la matière par 300 publications scientifiques internationales.
Parmi ses conclusions, des données se détachent telles que chaque année entre 6,4 et 8 millions de nouvelles tonnes de déchets marins entrent dans l'océan, dont 80% sont des plastiques, qui génèrent des éléments plus légers, des microplastiques capables de parcourir de longues distances.

Les écologistes préviennent également que plus de 690 espèces de flore et de faune ont interagi avec les déchets plastiques marins et que leurs restes sont déjà dans la chaîne alimentaire humaine.


80% des ordures pénètrent dans la mer depuis des zones densément peuplées, des industries ou des décharges. EFE / EeA

80% de la terre

Le rapport indique que 80% de l'entrée de déchets marins se fait par voie terrestre, de zones à forte densité de population et de présence d'industries ou de décharges.
De grands blocs de débris marins ont été initialement détectés principalement au large des côtes, mais ces dernières années, de grandes îles de débris flottants ont été découvertes en haute mer et sur le fond de l'océan.

Ecologists in Action met en garde contre la forte présence de microplastiques (particules de moins de 5 millimètres), dont beaucoup proviennent de produits cosmétiques, qui contournent les systèmes d'assainissement jusqu'à ce qu'ils se retrouvent dans les mers et les océans.

Beaucoup de ces microplastiques proviennent également de la fragmentation des tissus synthétiques (en un seul lavage, ils peuvent générer plus de 1 900 fibres microplastiques) ou de la dégradation des sacs plastiques en particules microscopiques.


Sources d'entrée des ordures dans la mer. EFE / EeA

Pollution, menace du siècle

Ce problème de pollution est, avec le changement climatique, l'une des plus grandes «menaces mondiales de ce siècle» pour les océans, selon l'ONG.
Il souligne également que dans certains cas, les organismes marins «ne subissent pas la mort directe des enchevêtrements dans les filets en plastique, mais sont gravement affectés par les blessures ou les obstacles générés par le piégeage».

En outre, ils soulignent que les cas deingestion de macroplastiques dans un grand nombre d'organismes,"Y compris les espèces de poissons de valeur commerciale telles que le hareng et le maquereau, les thons méditerranéens et la morue de l'Atlantique", dans lequel la confusion des déchets avec la nourriture peut entraîner la mort directe, par obstruction de l'estomac, ou affecter leurs organismes à long terme.

Efeverde


Vidéo: L ILE des GRANDS REQUINS BLANCS du PACIFIQUE-NORD. Chapitre 1 (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Aramis

    Libérez-moi.

  2. Akinojind

    Bravo, votre idée est merveilleuse

  3. Benjiro

    Je félicite, au passage, cette magnifique pensée tombe



Écrire un message