LES SUJETS

Barrick Gold pollue l'environnement de Pascua Lama avec de l'eau acide

Barrick Gold pollue l'environnement de Pascua Lama avec de l'eau acide


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Par Leandro Vesco

Barrick Gold est propriétaire de San Juan et fait ce qu'elle veut dans la province, après qu'au moins deux grands déversements d'eau de cyanure se soient produits à la mine Veladero, au cours des dernières heures, le rapport qu'un consultant embauché par l'entreprise elle-même confirme qu'un ruisseau et rivière ont été contaminés à la mine de Pascua Lama, la flore et la faune ont été détruites, et un milieu périglaciaire protégé par la loi a été modifié.

Le cabinet de conseil Knight Piésold dans ses reportages, auxquels le journal Infobae avait accès, souligne que «l'analyse de la végétation dans les plaines situées dans la rivière Las Taguas montre un empoisonnement métallique dans les plaines, ces métaux sont le cuivre, le fer, le manganèse , molybdène et zinc. La végétation a des concentrations toxiques très élevées, qui génèrent des effets physiologiques mortels sur les plantes "

L'eau que Barrick renverse à Las Vegas a «une acidification qui se traduit par une augmentation de la disponibilité de certains métaux, tels que Mn, Zn, Cu, Fe et Al, qui sont absorbés par les plantes. L'impact environnemental est de forte intensité, bien que son étendue soit partielle. Concernant le sol, le pH de l'eau affecte négativement le développement de la végétation ».

La confirmation du nouveau cas de contamination place à nouveau Barrick Gold et le gouvernement de San Juan au centre de l'attention, le premier qui, avec ces rapports entre ses mains, ne produit aucune action pour remédier à la contamination, et le second par ne contrôlent pas les activités de l'entreprise dans leur province.

Le projet minier de Pascua Lama est développé au Chili et en Argentine, mais dans l'un et l'autre territoire, il repose sur un territoire naturel très sensible où se trouvent des glaciers ou une zone périglaciaire, dans le cas du Chili, la justice de ce pays a arrêté l'activité de la mine considérant que Barrick avec ses explosions pour pénétrer profondément dans la montagne a libéré de la poussière et des particules de roche sur les glaciers Toro 1 et Esperanza.

Pour mener à bien cet immense projet minier à ciel ouvert, Barrick Gold prévoyait de construire une ceinture de Pascua (Atacama, Chili) au côté argentin de la mine dans le département de Lama, cette ceinture devait transporter 45 000 tonnes de roche par jour. Les roches quitteraient le Chili et seraient concassées et transformées en Argentine. Mais Barrick, dans sa course pour laisser le plus grand impact environnemental sur ses mines, a décidé de faire un tunnel qui pénètre à travers les vallées de quatre kilomètres de long, soit 6,50 mètres de haut sur 5,50 de large. Les bulldozers avec les pierres y sont déplacés. Ce que l'on ne voit pas n'existe pas, selon le raisonnement de l'entreprise, donc avec son activité souterraine, le projet était totalement viable.

Mais au milieu de tout cela, la nature règne et elle essaie de s'exprimer. Lorsque Barrick a ouvert le tunnel, il a commencé à drainer 30 à 170 litres d'eau par seconde le long des parois du tunnel. Une fois le glacier brisé, l'eau devait trouver un endroit pour sortir, le tunnel était cet endroit. L'eau qui s'écoule à travers le tunnel a un degré d'acidité très élevé, donc l'impact environnemental qu'elle produit dans cette zone protégée est total.

Le gouvernement de San Juan, dans sa seule intervention, a contraint l'entreprise à construire deux immenses piscines pour traiter l'eau et à partir de là, la déverser dans l'environnement. Toute cette eau est acheminée directement vers la rivière Las Taguas, produisant une contamination immédiate. Selon l'enquête d'Infobae, Barrick Gold ajouterait une immense quantité de chaux à l'eau pour modifier son pH et masquer la contamination.

Barrick Gold, confronté à la pression qu'il a commencé à ressentir en raison de la visualisation de cette nouvelle pollution qu'il produit dans la nature de San Juan, a publié un communiqué dans lequel il déclare que:

«Les eaux qui s'écoulent du tunnel Marcelo - le tunnel qu'il a construit -, dans le projet Lama, sont naturellement acides, avec un pH d'environ 2 à 3. Barrick traite ces eaux, de sorte que lorsqu'elles se déversent, dans la rivière Turbio - les eaux ont un pH compris entre 5 et 8, c'est-à-dire un niveau d'acidité nettement plus faible. Ceci est conforme à ce qui est demandé par les autorités provinciales, qui effectuent des inspections régulières. "

<< À la suite du processus de traitement de ces eaux, il se forme une boue qui a été qualifiée - analyse physico-chimique antérieure - de matière non dangereuse, et qui est donc séchée et pourrait être utilisée dans le projet comme matériau de construction. pour le remplissage ou l'amélioration de la couche de roulement de la route, compte tenu de sa texture granulométrique ".

"Les plaines existantes en amont et en aval de la rivière Las Taguas ne présentent pas de changements dans leurs paramètres naturels, conformément au programme de surveillance environnementale que l'entreprise développe chaque année et présente aux autorités compétentes."

Ce qui est curieux, c'est que le rapport d'impact très environnemental que l'entreprise a envoyé au cabinet de conseil Knight Piésold dit complètement le contraire. Pascua Lama viole la loi sur les glaciers et pollue les eaux des rivières et des ruisseaux qui, jusqu'à l'intervention de l'entreprise, étaient des sources d'eau douce pure et minérale. La pollution de Barrick est doublement nocive car elle détruit des zones protégées par la loi et, de manière plus répréhensible, elle pollue les sources d'eau qui alimentent les rivières et les ruisseaux que les habitants des petites villes utilisent ensuite pour boire et irriguer leurs cultures.

Le fédéral


Vidéo: Quién protege a Barrick Gold en Chile? (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Akijin

    Je suis désolé, mais je pense que vous vous trompez. Je suis sûr. Discutons. Envoyez-moi un e-mail en MP, nous parlerons.

  2. Baethan

    Quelle question utile

  3. Hanson

    Je veux dire que vous n'avez pas raison. Je peux le prouver. Écrivez-moi dans PM.

  4. Leof

    Bravo, réponse parfaite.



Écrire un message