LES SUJETS

L'autoconsommation remporte sa première bataille juridique contre le gouvernement

L'autoconsommation remporte sa première bataille juridique contre le gouvernement


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

En appel, le TC suspend le règlement jusqu'à ce qu'il soit prononcé. Et ce mercredi, il l'a fait en faveur du gouvernement de Murcie, pour que l'autoconsommation énergétique ait gagné sa première bataille juridique contre le gouvernement de Rajoy.

La Cour constitutionnelle a levé la suspension demandée par l'Etat sur l'article 20 bis de la loi régionale des énergies renouvelables, qui permet au ministère du Développement économique, du Tourisme et de l'Emploi de définir par règlement les conditions techniques et administratives que les installations doivent remplir pour être considéré comme «isolé du système électrique» ou «échange d'énergie».

Selon une déclaration du gouvernement régional, l'article susmentionné faisait référence au fait que, dans la région de Murcie, les installations isolées sont considérées, et donc exonérées du paiement des péages au réseau électrique national, les installations électriques qui, bien qu'elles ne soient pas physiquement isolées, utilisation signifie des techniciens qui produisent un effet équivalent.

De même, cet article permet aux petites installations qui produisent de l'électricité à partir de sources renouvelables, comme l'énergie solaire, destinées à une consommation instantanée ou différée selon des modalités d'autoconsommation, d'être considérées comme des installations d'échange d'énergie, de sorte que le transfert d'énergie n'entraînera aucun prise en compte du système national.

Le ministre du Développement économique, du Tourisme et de l'Emploi, Juan Hernández, a souligné que c'est "une bonne nouvelle pour la Région car cela ouvre de nouvelles et bonnes perspectives commerciales pour le secteur des énergies renouvelables dans la Région".

En effet, ajoute le gouvernement de Murcie, «la profession d'avocat de l'Etat reconnaît que la levée de la suspension pourrait entraîner le déplacement vers la Région d'un investissement annuel de 82 millions d'euros, en raison de la situation réglementaire disparate créée concernant la reste du territoire national ».

Juan Hernández a souligné que le gouvernement régional "continuera à défendre et à soutenir un secteur qui a un grand potentiel de développement dans la région de Murcie", après quoi il a ajouté que l'objectif du gouvernement est que "l'une de nos principales ressources naturelles, le soleil, peut être utilisé par les particuliers et les entreprises pour réduire la facture énergétique et être plus compétitifs ».

Le journal de l'énergie


Vidéo: Pertes liées au confinement: un restaurateur gagne sa bataille contre son assureur (Mai 2022).